Vous souhaitez estimer la valeur d’une maison après une succession ou de tout autre bien immobilier ? En effet, les héritiers doivent obtenir une évaluation des biens immobiliers pour en connaître la valeur vénale. Ce point est crucial et doit se faire au prix du marché. Il pourrait être en effet tentant d’être en dessous de ce prix marché pour payer moins de droits, mais les sanctions peuvent être lourdes ; et ce serait donc une très mauvaise option. CAZA peut vous accompagner dans l’estimation de votre bien pour vendre votre maison après une succession.

Des décotes possibles après une succession ?

Dans le cas où le conjoint survivant habite toujours la résidence principale, un abattement de 20% pourra être appliqué (possible uniquement si la maison n’a pas fait lieu d’une donation).

Il en va de même si le bien est loué ; une décote s’opérera en fonction du bail et de sa durée.

Succession immobilière et présence du conjoint survivant

Dans beaucoup de cas, les héritiers « héritent » uniquement de la nue-propriété car le conjoint survivant recueille l’usufruit du bien. Usufruit du bien évalué selon des barèmes administratifs qui tiennent compte de l’espérance de vie de l’usufruitier.

Estimation d’une maison pour succession ou héritage : comment estimer le prix ?

Pour réaliser l’estimation d’une maison pour succession, il est recommandé de faire appel à un professionnel de l’immobilier. Ce dernier connait parfaitement le marché et pourra réaliser une estimation immobilière juste au prix du marché.

Bien souvent, les biens immobiliers peuvent nécessiter des travaux, ce qui impacte l’estimation de valeur de la maison. Il est alors recommandé de faire appel à des professionnels de l’immobilier pouvant estimer de manière juste et rapide l’enveloppe des travaux afin de vous éviter de nombreux rendez vous avec des entreprises du bâtiment. N’oublions pas que cette estimation immobilière et possible vente s’opèrent dans un contexte « particulier » et sensible : le savoir être est de mise notamment en cas d’indivision.

CAZA vous accompagne ainsi, afin de réaliser rapidement et au plus juste cette estimation de votre maison dans le cadre d’une succession.

Estimation d’une maison pour succession chez le notaire

Le notaire demeure la personne clé pour la gestion et la bonne mise en œuvre de toute succession. Réaliser une estimation immobilière chez le notaire est dans la bonne majorité des cas nécessaire, car obligatoire pour les successions supérieures à 5 000 € et/ou s’il existe un testament ou une donation entre époux.

Si vous décidez de réaliser une estimation de votre bien chez le notaire, ce dernier listera dans un premier temps les personnes appelées à recueillir la succession et leurs droits. Le procédera ensuite de l’une des deux manières suivantes :

  • Il peut procurer aux héritiers un document appelé “certificat d’expertise” ou “avis de valeur”. Le notaire fournira alors une estimation de la maison pour succession via une méthode non approfondie, basée sur des outils en ligne et à distance.
  • Il peut aussi fournir une estimation immobilière plus précise en consultant sa base de données qui l’informera sur les transactions immobilières proches ou similaires au bien concerné. Ces bases de données sont connues dans le milieu du notariat, il s’agit des bases BIEN ou PERVAL.

Encore des questions ? Besoin d’une estimation gratuite ? De vendre rapidement ? N’hésitez pas à nous contacter !

Découvrez aussi comment vendre un bien en indivision successorale.